Le droit d’entrée = le kit démarrage

Pour accéder à un réseau,
vous devez acheter une licence.

« Quoi, je dois payer pour travailler ? » Bien sûr que non !!!

Pour devez payer pour créer votre propre entreprise donc il y a forcément un investissement. Mais, contrairement à une entreprise classique, les frais sont minimes. En effet, pas besoin de capital social, de locaux, de matériel spécifique… Vous devez uniquement posséder un accès à Internet et acquitter un droit d’entrée qui sera votre kit démarrage.
Cette licence vous donne le droit d’utiliser le nom et le logo de l’entreprise pour la distribution de ses produits ou services ainsi que pour recruter des VDI pour bâtir votre réseau. Vous avez en échange l’obligation de respecter les normes et l’image de l’entreprise.
Contrairement à une licence de club sportif ou autre abonnement que vous devez repayer chaque mois ou chaque année, ce paiement est unique, définitif et non renouvelable.

Kit démarrageCette licence ou droit d’entrée est votre accès
au réseau.

Le contenu du kit démarrage

Le contenu du kit démarrage doit être concret. S’il ne s’agit que de la licence, il est fort à parier qu’il s’agit d’une vente pyramidale et votre argent ne servira qu’à rémunérer votre recruteur. Fuyez !
Le kit démarrage – outre le droit d’utiliser la marquecontient les outils commerciaux et d’aide à la vente qui vont vous permettre de démarrer immédiatement votre activité. Vous pourrez y trouver :

Kit démarrage

  • des produits à prix coûtant
  • des échantillons et produits de démonstration
  • des catalogues
  • des flyers et autres supports de vente
  • les tarifs d’achat
  • les tarifs de vente (conseillés ou fermes)
  • les accès au site Internet des licenciés
  • les accès aux formations
  • l’accès sur le site aux matrices pour fabriquer vos outils de vente personnalisés.

Vous disposez des produits comme vous l’entendez, soit pour vous (une bonne manière de tester les produits), soit pour les démonstrations, soit pour les revendre ou encore comme cadeau de bienvenue pour vos clients. Les échantillons bien sûr ne peuvent pas être vendus.
Dans le cas des VDI acheteurs/revendeurs, il s’agira du “stock de départ” et, en application de l’article L.122-6, 2° du Code de la consommation, le VDI acheteur/revendeur bénéficie d’une garantie légale de reprise des marchandises invendues à au moins 90 % de leur valeur d’acquisition, sur une période d’un an minimum.
Par la suite, les carnets de bon de commande, catalogues et autres matériels seront généralement payants pour éviter les distributions massives inutiles.

Le prix du kit démarrage

Le kit de démarrage peut être gratuit mais c’est toujours suspect. Quelle entreprise enverrait du matériel, sans aucune contrepartie et sans aucune assurance que la personne s’engage sérieusement ?
Selon le produit et selon son contenu, le prix peut aller de quelques dizaines à quelques centaines d’euros. Assurez-vous qu’il contient bien tous les outils indispensables à votre démarrage car il doit être votre seul investissement de départ. Cet investissement doit être remboursé grâce à vos ventes dans les trois mois qui suivent votre entrée dans le réseau donc il doit être proportionnel à la marge qui vous revient.Vérifiez également que les produits vous sont bien vendus à prix coûtant, c’est une obligation.

Avec quelques échantillons, un carnet de bons de commande
et un catalogue, vous êtes paré pour votre première vente !

Le kit démarrage est l’unique investissement qui vous ouvre les portes du réseau. Assurez-vous qu’il est complet et que son prix est raisonnable par rapport à son contenu.

2 commentaires à propos de “Le droit d’entrée = le kit démarrage”

  1. Rétroliens : Le MLM en complément de salaire ~ Le Marketing de Réseau

  2. Rétroliens : Le MLM en complément de retraite ~ Le Marketing de Réseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Enter Captcha Here : *

Reload Image