Comparatif avec la vente pyramidale

Faites le test autour de vous : dites « Marketing de Réseau » et on vous répondra très souvent « Système pyramidal » !

C’est bien sûr une erreur et il est important de bien différencier les deux systèmes pour ne pas tomber dans l’escroquerie de la vente pyramidale.

Vente pyramidale

La vente pyramidale est interdite en France car c’est bien d’une escroquerie dont il est question. Le concept, aussi dénommé de « la boule de neige » ou de la « chaîne d’argent », repose sur une tromperie sur la marchandise en affirmant qu’il s’agit de distribuer un produit miracle qui « va arriver » sur le marché soit parce que son élaboration arrive à son terme, soit parce qu’il faut attendre un nombre suffisant de personnes engagées pour le lancer. Le produit est virtuel, il n’existe pas !

Ce système ne profite donc qu’au créateur et aux personnes en haut de la pyramide qui amassent l’argent des droits d’entrée des membres de la base puisque le profit se fait sur le recrutement des nouveaux membres qui payent pour entrer dans le système et non de l’activité commerciale annoncée. On fait croire au nouveau recruté qu’il paie un droit d’entrée en échange d’une formation, un stock de départ ou la licence d’exploitation du produit alors qu’il ne correspond à rien mais sert uniquement à rémunérer son recruteur et la chaîne de recruteurs au-dessus de lui dans la pyramide. La pyramide cache évidemment au recruté que ce droit d’entrée bénéficie au recruteur pour qu’il ne saisisse pas l’astuce.

Vente pyramidale

Soit le créateur décide à un moment de partir avec la caisse, soit, s’il attend trop, le système ne recrute plus suffisamment pour alimenter les participants et la pyramide s’écroule. Dans un cas comme dans l’autre, les personnes en haut de la pyramide auront largement récupéré leur mise et auront fait de gros bénéfices, ceux du bas auront perdu leur investissement.

L’exemple le plus célèbre est Charles Ponzi, homme d’affaires italo-américain, qui a développé ce qu’on appelle aujourd’hui la « pyramide de Ponzi » dans les années 20 sur le concept de la vente pyramidale. Il fut l’inspirateur du non moins célèbre Bernard Madoff, condamné en 2009 aux Etats Unis à 150 ans de prison (!) pour avoir monté une escroquerie estimée à un montant de 65 milliards de dollars.

Dans le marketing relationnel, le recrutement se fait de la même manière MAIS le produit est réel, il existe. Le recruteur ne touche pas d’argent sur le droit d’entrée qui correspond réellement à un kit de démarrage (stock, accès aux formations…) mais est rémunéré directement par la société mère sous forme de bonus. Le recruté devient à son tour distributeur… et recruteur potentiel.

Lorsque l’on veut se lancer dans le marketing de réseau, il convient d’étudier attentivement le système de rémunération de la société mère et de rencontrer un maximum de distributeurs pour s’assurer de la transparence du système et ne pas tomber sur de la vente pyramidale.Système pyramidal

5 commentaires à propos de “Comparatif avec la vente pyramidale”

  1. Rétroliens : VDI, un statut valorisé et encouragé par l’Etat | Le Marketing de Réseau

  2. Rétroliens : Détecter les arnaques | Le Marketing de Réseau

  3. Rétroliens : Devenir son propre patron, le rêve ? Oui mais… | Le Marketing de Réseau

  4. Rétroliens : Le kit démarrage | Le Marketing de Réseau

  5. Rétroliens : Le revenu du marketing de réseau ~ Le Marketing de Réseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Enter Captcha Here : *

Reload Image